Mycose des ongles

Onychomycose

L’onychomycose, aussi appelée, mycose des ongles ou mycose ungéale, est une infection des ongles due à des champignons microscopiques. Différentes espèces de champignons sont responsables de cette affection, les plus fréquemment retrouvées sont des dermatophytes (surtout aux pieds), puis des levures du genre Candida (surtout aux mains) et des moisissures. Les ongles les plus touchés sont ceux des pieds, et notamment celui du gros orteil. La transmission des dermatophytes est souvent interhumaine.

Étiologie

Cette maladie est causée par différents types de champignons microscopiques (dermatophytes, levures, moisissures) qui prolifèrent dans les endroits chauds, humides et sombres comme les chaussures fermées.

Ces champignons se nourrissent de la kératine qui compose les ongles. Les ongles les plus souvent atteints sont ceux du gros et du petit orteil.

Diagnostic

Le diagnostic est suspecté devant une atteinte clinique d’un ongle, dénommée « onychopathie », telle qu’un épaississement ou une coloration inhabituelle. Les orteils (notamment premier et cinquième) sont beaucoup plus fréquemment atteints que les doigts de la main.

Cependant une lésion unguéale n’est due à une mycose que dans moins de la moitié des cas, et les diagnostics différentiels sont nombreux. C’est pourquoi, si un traitement doit être institué, il est nécessaire de confirmer l’origine fongique par un prélèvement, qui permettra également de déterminer l’espèce en cause et de pouvoir adapter le traitement. Ce prélèvement peut être un ongle coupé, ou résulter d’un grattage de l’ongle ou d’une lésion cutanée proche de celui-ci. Le champignon peut être identifié en microscopie ou par la mise en culture.

Traitement

Si l’onychomycose unguéale est traitée trop tard, les symptômes peuvent s’aggraver et le sujet risque de contaminer d’autres personnes. Par contre, si
l’onychomycose est traitée à temps, de manière appropriée et régulière, la patience du sujet viendra à bout de ce petit gêneur.

Traitements locaux

Le traitement local seul est préconisé si l’atteinte ne concerne que moins de la moitié de l’ongle et pas plus que quelques doigts.

Il est possible de supprimer la zone infectée (ablation chimique, découpage ou meulage mécanique), et d’appliquer un traitement local sous forme de solution filmogène ou de vernis.

Dernièrement, les revues scientifiques montrent un effet remarquable et plus rapide par les lasers et notamment Nd:YAG laser(1064 nm). Le laser permet de traiter les patients en une à 4 séances avec un taux de succès proche des traitements généraux par voie orale classiques sans effet secondaire.
Plus d’infos Cliquez ici

Traitements généraux

L’association d’un traitement local et d’un traitement par voie orale est parfois nécessaire. Certains antifongiques oraux exposent à des effets secondaires potentiellement graves et nécessitent certaines précautions. Le traitement est long et la guérison n’est pas toujours possible.

Informations supplémentaires

Revue Médicale Suisse