Mélasma & chloasma

Le mélasma est une maladie cutanée psychologiquement stressante connue également sous le nom de “chloasma” ou “masque de grossesse”. Des taches cutanées plus foncées apparaissent graduellement sur les joues, le front, le nez et la lèvre supérieure. Cette affection est plus fréquente chez les femmes et est associée à la grossesse et aux médicaments contenant des hormones.

Classification

Le mélasma se divise en trois types :

  • Epidermique: Le mélasma épidermique est le plus superficiel et se caractérise par une augmentation de la pigmentation cutanée (mélanine) dans la couche supérieure de la peau (épiderme)
  • Dermique: Le mélasma dermique se caractérise par une augmentation de la pigmentation de la peau au niveau de la deuxième couche de la peau (le derme)
  • Mixte: le mélasma mixte est une association du mélasma épidermique et dermique.

Diagnostic

Le diagnostic de mélasma est en général facile pour le dermatologue, aucun examen n’est nécessaire. Dans certains cas, on peut confondre le mélasma avec d’autres taches du visage :

  • – provoquée par l’abus d’utilisation d’hydroquinone pour dépigmenter la peau.
  • Pigmentations post-inflammatoires (après une brûlure ou une maladie de peau)
  • Pigmentations secondaires à des frottements répétés (prurit, prière)
  • Lentigos solaires – petites taches colorées brunes secondaires à l’âge et à l’exposition solaire.
  • Pigmentations secondaires à la prise de médicaments (tétracyclines, fluoroquinolones, antiépileptiques) ou à l’application d’une crème ou d’un parfum …

L’examen en lumière ultra-violette ou lumière de Wood permet théoriquement de distinguer la partie superficielle de la coloration, celle-ci fonce lorsqu’on l’illumine par la lumière noire. À l’inverse, lorsque le pigment est profond, la coloration ne se modifie pas lorsqu’on l’éclaire par la lumière noire.

Traitement

Lorsque le pigment est superficiel, il s’en va assez facilement grâce aux traitements. La pigmentation est bien souvent mixte – superficielle et profonde, c’est la raison pour laquelle on arrive souvent à éliminer la plupart du pigment, mais celui-ci a tendance à récidiver dès la prochaine exposition solaire.

  • Produit topique: Parmi les traitements conventionnels contre le mélasma, on trouve les crèmes solaires, les crèmes dépigmentantes, les rétinoïdes topiques et les exfoliants faciaux où une solution acide est utilisée pour éliminer les couches superficielles de la peau. Certains traitements intègrent une approche combinée comme une crème associant trois produits (Formule de Kligman).
  • Traiement oral: Parfois on pourrait bénéficier de l’effet dépigmentant par traitement oral (par la bouche) pour une durée limitée.
  • Peeling dépigmentant: Peeling moyen peut être utilisé pour traitement de mélasma mais il doit absolument être réalisé par un médecin et après une préparation de la peau.

  • Laser: Le laser Q-Switched peut être une solution pour le mélasma plutôt épidermique mais il doit absolument être réalisé par un médecin et après une préparation de la peau. La peau mate n’est pas une bonne candidate pour ce genre de traitement.

 

&nbsp